Première manche ratée.

Publié le par Nord Rallyes Images

   C'est avec un moral d' acier que nous arrivons dans les monts du lyonnais, prets à en découdre aprés une trop longue trève hivernale. Géné par une espèce de gastro-entérite l'ayant affaibli durant les recos, Eric retrouve de sa superbe pour affronter la courte première étape de ce Lyon-Charbonnières. Aprés une mise en jambe non significative autour du stade de Gerland, les choses sérieuses commencent alors avec les ES N° 2 et 3. Sous un ciel trés menaçant, les averses semblent jouer à cache cache avec le rallye. Dans ces conditions, Eric et moi osons le pari de monter des slicks retaillés alors que toutes les WRC et autres kit-cars ont chaussés du W. Seul Ludo Gal et sa 207 ont opté pour le même choix que nous. Avec deux fois le deuxième temps à la clé, cette option était la bonne, malgré le départ trés délicat dans Rontalon, et une amorce de tout droit au célèbre pont de St Martin d' en Haut. Solide second au scratch devant le local Olivier Marty et sa Mégane, la deuxième étape, prévue sèche, s' annonce sous les meilleurs auspices.
    Les deux longues ES du samedi matin nous confortent dans le climat de confiance qui nous habite. Par contre, lors de la seconde boucle, nous allions commettre une erreur. A la sortie du parc d' assistance, nous laissons les A0 adhérisés à l' arrière. Bien trop tendres sur les routes désormais entièrement sèches, les rainures longitudinales taillées dans les pneus forment alors des boules de gommes qui rendent le train arrière trés volage, et l' auto difficile à conduire. Aprés l' analyse d' Eric à l'issue de la spéciale de Ternand (ES 6), je me suis effectivement rendu compte du problème dans la suivante (Les Sauvages). Snobeck repassé dès le matin à la seconde place au général, c'est Marty qui en profite pour revenir dans notre sillage, même si Eric est confiant pour la suite (une fois les bons pneus chaussés). La spéciale de Thizy est la dernière de la boucle avant retour à l' assistance. Nous nous attendons donc à ce qu' Olivier Marty et la Mégane nous subtilisent le leadership en trophée BF. En fait, nous ne verrons rien du tout puisque cette ES sera la dernière pour nous. Dans la descente qui mène vers la célèbre épingle de Mardore toujours noire de monde, un fort claquement issu du compartiment moteur nous alerte... boite bloquée, le moteur se tait et nous garons la 306... C'est en roue libre que nous descendrons dans le village un peu plus tard.
première course, premier abandon. Le championnat 2008 est déjà relancé!

    Aprés démontage, il s' avère que le villebrequin est cassé. Marty connaitra ensuite de gros problèmes de frein, Salanon qui avait course gagnée, perd sa concentration et le rallye par la même occasion en sortant de la route. La course sourit donc à Dany Snobeck devant Eric Brunson et Arnaud Augoyard qui se place déjà en leader dans le trophée BF. Rouillard absent de cette première manche devrait rejoindre tout ce petit monde à l'occasion du prochain rendez-vous. Ce sera dans les Vosges, chez Eric... Inutile de vous dire que la motivation est remontée encore d' un cran !

Publié dans Championnat de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

titi_62 27/04/2008 14:50

Sympa le résumé!!ça va batailler sévère cette année dans le trophée!!!

elvis 26/04/2008 17:44

vous avez perdue une bataille ... mais pas perdue la guerre !le trophée michelin s'annonce hyper-serrés .. et à mon humble avis chaque concurent grillera au moins une cartouche , que ce soit sur faute ou mécanique. l'Alsace-Voges , Eric connait comme sa poche ... ca va ch**r la bas ! banzai !!!! ;)

élisa 25/04/2008 10:50

Tes résumés sont toujours un grand plaisir a lire   MERCI!!!!!!!

élisa 24/04/2008 19:26

Dommage pour cette première manche ,la mécanique vous a trahi et malheureusement vous n'y pouvez rien.Nous sommes persuadés que vous allez rattraper vos points a l'Alsace Vosges.Eric joue à domicile alors ce ne peut être que positif.Les plus belles victoires sont celles qu'on n'attend pas donc tout le bonheur est à venir.Les Bordelais sont avec vous alors "go a tous les deux "

Got 24/04/2008 16:58

Ah ce que je vois, ch'Gaet n'a pas perdu le moral !(Ca on le savait dès Samedi après-midi)...et JC a l'air d'avoir retrouvé le sien avec le désormais Dino-mafioso leitmotiv : "In Banzaï we trust !"Bon bah, y'a pu qu'à ...!