Uddelhom Swedish Rally 2008... Les notes.

Publié le par Nord Rallyes Images

undefined undefined




Traditionnellement, la seconde manche du championnat du monde des rallyes se déroule en Suède. 2008 n' échappe donc pas (encore) à la règle; voici les notes allouées aux pilotes de ce rallye de Suède.

Jari-Matti LATVALA 10/10 (1er) :   Meilleur performer du rallye et leader de bout en bout, le jeune finlandais s' est comporté comme un vieux briscard en supportant sans sourciller la pression portée sur ses épaules. Il est désormais détenteur d' un nouveau record que Loeb n' aura jamais; celui d' être le plus jeune vainqueur d'une manche de championnat du monde. Jari-Matti confirme ainsi les excellentes prédispositions montrées en fin de saison dernière. Et si finalement, l' adversaire N° 1 de Loeb cette année s' appellait Latvala ?

Mikko HIRVONEN 8/10 (2) :   Sans s' affoler en début de rallye, Mikko penqait sans doute pouvoir aller chercher son coéquipier quand celui ci allait faire la trace; mais les conditions ont voulu qu' il n' y ait pas de neige, et jamais  Hirvonen ne fut en mesure de contrer Latvala. Néanmoins et même sans remporter ce rallye, Mikko réalise la bone opération du week end en prenant ses distances en tête du championnat du monde pilote.

Gianluigi GALLI 8/10 (3) : 
  Aprés le Monte-Carlo en demi teinte, l' italien a retrouvé ici toute sa superbe. Constamment à la lutte pour le podium avec son équipier de chez Stobart, la voix lui était ouverte une fois que Henning Solberg dut jeter les armes. Attention; Gigi is back !

Daniel SORDO 8/10 (6) : 
  C'est vrai qu' avec 5 minutes de pénalité dues au changement du moteur de sa C4 aprés le Monte-Carlo, la course de l' espagnol pouvait paraitre transparente; Dani nous a gratifié d' une trés belle prestation. Il était surement celui qui se réjouissait le plus du manque de neige, et accroche deux temps scratch. Son compteur point est désormais ouvert.

Petter SOLBERG 7/10 (4) :   Petter fait toujours ce qu' il peut avec une Impreza qui semble décidemment à bout de souffle. Le meilleur temps réalisé dans le prologue de Karlstad (SS N°1) ne fut qu' un feu de paille, et le norvégien rentra dans le rang dès la première vraie spéciale. Malgré tout, Solberg fit sa course, trop loin  pour pouvoir prétendre au podium, et trop vite pour être inquiété  derrière. Bref , pas grand chose à dire ...

Tony GARDEMEISTER 7/10 (7) :
   Quand la fiabilité des Suzuki sera enfin au rendez-vous, il risque d' y avoir quelques bonnes surprises. Là encore, Tony a du faire face à des avalanches de problèmes (turbo, pression hydraulique, moteur etc ...) mais dans les rares spéciales où il n' a pas connu de soucis, les chronos se sont avérés trés bons. Quoiqu'il en soit, aprés PG Andersson à Monaco, Tony rentre lui aussi dans les points en Suède.

Henning SOLBERG 7/10 (13) :   Quelle bagarre de folie avec Galli. Ce fut pendant une bonne partie du week- end suédois, le principal interet de la course. Et puis il y eut tout d' abord une crevaison qui lui fit perdre une grosse vingtaine de secondes, et repati le couteau entre les dents, Henning finit par planter sa belle Focus dans un mur de neige comme un peu trop souvent à son habitude. Passant par le super rallye, Henning s' adjuge tous les scratches de l' étape dominicale.

Matthew WILSON 6/10 (Ab.) :   Encore une fois, le fils Wilson fit une course sage, et sans la moindre embûche. Profitant des nombreux déchets, il s'est retrouvéau cinquième rang en pleine bagarre avec Andreas Mikkelsen, le nouveau prodige norvégien. On ne connaitra jamais l' issue qu' aurait pris ce duel puisque la Focus Stobart rendit l' âme avant l' arrivée.

Chris ATKINSON 4/10 (21) : L' australien alterne le bon et le beaucoup moins bon. Posé prés d' un quart d' heure dès le début de course, Atkinson se contentera de rallier ensuite l' arrivée pour le compte du championnat constructeur, mais sans le moindre coup d' éclat. Décidemment, cette édition restera à oublier.

Sébastien LOEB 4/10 (Ab.) : Elle parait bien loin la victoire suédoise de 2004. Dominé par les Ford en début de rallye, Loeb ira à la faute dès le quatrième chrono, grillant son embrayage dans l' affaire. Suite au flexi service qui s' en suivit, le quadruple champion du monde rendra les armes. Reparti le lendemain en super rallye, Seb signera quand même 2 meilleurs temps, mais complètement démotivé, il s' arretera définitivement en même temps que le moteur de la C4. Vivement le Mexique !

Per-Gunnar ANDERSSON / (Ab.) :   Impossible de noter le jeune suédois. Pourtant à domicile, PG voulait frapper les esprits mais le moteur de la Suzuki ne lui en laissera pas le temps. Dommage, car le potentiel du pilote a l' air réellement prometteur. Là encore, à revoir trés vite en espérant enfin une auto fiable.

Les + :   Sans contestation possible, Andreas Mikkelsen est l' une des grosses perfs du week-end. En bagarre avec Matthew Wilson, il grimpe à la cinquième place et devient le plus jeune pilote de l' histoire à marquer des points. Il se murmure que Malcolm Wilson lui laisserait trés vite sa chance... Autre bonne performance, celle du jeune suédois Mads Ostberg (20 ans) qui a altérné des chronos de folie et des erreurs de jeunesse l' envoyant plusieurs fois hors de la route. Même en jouant aussi de malchance (crevaisons), Ostberg rentre dans le Top Ten !

Les - :   Al Qassimi et Rautenbach, respectivement 26 et 16ème. Ces deux pilotes ont passé beaucoup de leur temps à visiter les bas-cotés, et ensuite à deneiger les ouies d' aération de leur WRC. Mais le but pour eux est d' apprendre et d' accumuler de l' expérience, alors ne leur jetons pas la pierre. Urmo Aava a lui aussi quelque peu déçu. Il a semblé connaitre les pires ennuis pour apprivoiser une C4 difficile. Souvent hors de la route, il a lui aussi connu les joies du super rallye pour finir à une triste 18ème place.

Publié dans Championnat du Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaetan 13/02/2008 11:15

Exact !  Je vois qu' on a toujours à peu prés les mêmes avis. (voir le questionnaire RM sur le CDF des rallyes etc...) J' ai souvent repensé à ce que tu disais sur la fébrilité de Latvala et là, il a prouvé qu' il était à la hauteur. Bon, c'est vrai que malgré son jeune âge, ce n' est pas réellement un débutant. Pour les + et les - , je parle bien sur du niveau de performance des pilotes en laissant de cotés le coté technique et mécanique lié aux voitures et aux constructeurs; mais effectivement, les soucis répétées des C4 peuvent devenir inquiétants, et dans une autre mesure, on est en droit d' attendre avec impatience la nouvelle Sub, et une Suzuki enfin épargnée par des soucis chroniques de moteur ... Bref, en clair, il n' y a que pour Ford que tout va pour le mieux en ce début de saison !

Julien 13/02/2008 11:05

Si je suis d'accord sur l'ensemble, voici mes quelques nuances et remarques : Latvala : Il m'a beaucoup surpris dans la gestion de sa course et je m'attendais franchement à un petit dérapage dans ce récital quasi parfait. Toutefois je ne m'enflamme pas et attend de voir les prochaines épreuves un peu plus "normales" car la Suède est tellement atypique qu'il y est difficile de se faire une idée réelle des prestations des pilotes. Surtout avec les conditions tièdes de cette année. En tout cas, sa gestion de la course reste exemplaire...Hirvo : Il semblait un peu dégoûté au point-stop de la dernière ES de samedi de n'avoir pu remonter sur son coéquipier. Toutefois, pour moi, il fait la bonne affaire de ce début de saison avec deux 2ème places. Je le vois bien la jouer à la Burns : toujours bien placé et sachant parfois se contenter d'un bon résultat (et des points qui vont avec) au lieu de tout tenter pour une victoire. La bonne surprise est le team Suzuki. Je les attendais complètement à la rue et en fin de compte elles sont bien là. A voir quand la fiabilité sera à niveau. Dans les moins, j'ajoute la fiabilité de la C4. Citroën ne nous a jamais habitué à un tel début de saison. Certes Loeb a gagné le MC mais d'une manière globale les problèmes de Sordo au MC avec une conséquance directe sur la Suède et les problèmes de Loeb en Suède sont inquiétants. Tout est bien entendu relatif tant le team est une vraie machine à gagner et va vite se reprendre. Bref, cette saison, que beaucoup annonçaient comme déjà pliée voir très chiante, nous a réservé son lot de surprises sur les deux premières manches. Certes le MC et la Suède sont atypiques et ont été marquées par des conditions particulières (MC sec et Suède sur terre)... Les prochaines manches nous montreront certainement un peu mieux la tendance '08 mais l'arrivée de la terre nous donnera aussi une idée du niveau des Pirelli et de l'adaptation des teams à ces nouvelles "chaussettes".